La tradition de la noix verte

Le travail de la noix verte est une tradition dans la Périgord. Elle sert à fabriquer le fameux vin de noix, le “Porto du Périgord”, boisson de ménage très populaire, préparée dans chaque famille paysanne. Il est considéré depuis le XVIè siècle  comme un vin médicinal, réputé pour ses vertus dépuratives et digestives.

Notre vin de noix à nous c’est le Gatinoix. Vous aurez, bien entendu, compris le jeu de mot issu du mélange de notre nom de famille “Gatinel”  et du fruit composant notre apéritif : la noix. C’est l’un des premiers alcools réalisé à La Salamandre, élaboré selon la recette familiale transmise au fil des générations. La noix verte du Périgord nous sert également à fabriquer nos liqueurs de noix.

Et vous l’aurez donc devinez, la particularité de ce vin de noix est qu’il est réalisé à partir de noix verte. Cette noix AOC Périgord, dite de la Saint Jean, est récoltée tout début Juillet : sa coque est tendre et ses cerneaux encore laiteux. Elle est alors broyée puis mise à macérer dans une eau de vie pendant une année au minimum, car plus l’infusion vieillit, meilleure elle est. L’entièreté de la noix est utilisée : son brou, sa coque et son fruit.

A la Salamandre ça y est, les noix vertes ont été reçus la première semaine de Juillet et macèrent depuis dans leur eau de vie, jusqu’à l’année prochaine.

Cette infusion de noix verte servira ensuite à préparer notre vin de noix artisanal Le Gatinoix. Ce vin se boit bien frais à l’apéritif, ou en accompagnement de vos desserts, il remplace le porto dans le creux d’un demi melon et permet de réaliser de délicieuses sauces pour accompagner un magret de canard ou un filet de truite, et suivant votre imagination.