La préparation des clémentines à l’Armagnac

Découpe des clémentines

A la distillerie, cette première semaine de Mai raisonne comme un air printanier. Les nuages et les gouttes de pluie résistent encore aux quelques rayons de soleil. Mais le chant des oiseaux, et l’arrivée de nos clémentines semi-confites, amènent de la lumière à travers nos fenêtres périgourdines.

Ce lundi matin, nous avons reçu de la part de notre confiseur partenaire de jolies surprises ; des cartons remplis de clémentines de corse entières et semi-confites. Ni une, ni deux, nous nous lançons dans la préparation.

Les clémentines semi-confites sont alors soigneusement coupées en deux et recouvertes d’une eau-de-vie fine d’Armagnac.

Ce mélange délicat de clémentines semi-confites à l’Armagnac patientera près de deux mois en fût. Ces quelques semaines sont nécessaires à la création d’une osmose parfaite afin de proposer un produit enfin prêt à se laisser savourer.

Il y a plusieurs années encore, on trouvait ces fruits baignés dans l’alcool, cachés dans la cuisine de nos grands-mères qui l’utilisaient pour décorer leurs gâteaux.

Les clémentines semi-confites à l’Armagnac sont un produit rare, qui sait surprendre nos papilles avec sa subtile balance entre sucre et acidité. Le mariage de la peau semi-confite au sucre et à la pulpe du fruit en fait le parfait dessert. En bref, à picorer ou en salade de fruits, nos clémentines se prêteront à toutes vos occasions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *